La cité des géométries

Other languages – Français
La cité des géométries

Írta: Vincent Vaillant

” La pensée n?est qu?un éclair au milieu de la nuit, mais c?est cet éclair qui est tout “
(Henri Poincaré, La valeur de la science)

Arts Mathematiques

Le dernier si?cle a connu trois révolutions scientifiques majeures: la révolution nucléaire, qui a fait pénétrer l?homme dans les secrets des forces qui régissent l?univers, la révolution génétique, o? il a découvert les briques du vivant, la révolution informatique, qui voit les capacités de calcul, la mémoire et la vitesse de circulation de l?information décupler tous les six ans.

Dans chaque domaine, le scientifique s?est spécialisé. Au point qu?aujourd?hui, nul ne peut espérer maîtriser sa discipline dans sa totalité. Le génie humain est devenu une oeuvre collective, et l?idéal du savant omniscient dont r?vait le XIX?me si?cle n?aura jamais l?occasion de s?incarner.

Devant cet afflux d?information, gérer ses connaissances, les mailler, les actualiser sont le défi majeur, pour l?individu comme pour l?entreprise.

Une société cognitive est en gestation.

Mais si la science et la technique ont transfiguré notre existence ? et peut ?tre parce qu?elles l?ont fait ? des peurs nouvelles ont surgi, des questions ethiques sont soulevées, la science a perdu de son attrait. En Europe, en France, les nouvelles générations se détournent des disciplines scientifiques, et des mathématiques en particulier.

Pourtant, qui niera qu?un pays, pour survivre, doit s?appuyer sur l?innovation et la recherche?

Il est une branche des mathématiques sur laquelle l?homme s?est toujours appuyé pour comprendre son monde, pour appréhender le réel. C?est la géométrie. Evidente ou cachée, elle pénetre toutes les sciences, de la physique quantique ? la chimie moléculaire, toutes les techniques, de la médecine ? l?aéronautique, tous les arts, de la peinture ? l?architecture.

? La science consiste ? passer d?un étonnement ? un autre ? (Aristote)

Pour une Cité des Géométries

Nous voulons créer une Cité des Géométries, lieu de croisement des savoirs. Car si le monde n?est pas géométrie, la géométrie est l?une des clés de sa compréhension. La Cité se veut un creuset de rencontres et de maillage pour tous ceux, innombrables dans toutes les disciplines, qui font appel ? la géométrie. Des idées neuves naîtront de la confrontation de leurs réflexions et de leurs pratiques.

La richesse de la Cité des Géométries tient dans notre désir et notre espoir que le biologiste y apprendra du po?te, le météorologue de l?architecte, le pédagogue de l?avionneur.

Une Cité pour capter le savoir, l?enrichir avant de le transmettre

La Cité des Géométries participera ? des actions de veille. Tout ce qui aura trait ? la géométrie, avancées ou innovations, impact ou nouvelles applications, y sera accessible.

C?est aussi grâce ? ses colloques et ses séminaires, que la Cité des Géométries deviendra un lieu privilégié de captation du savoir.

Chercheurs et scientifiques y trouveront un Centre de ressources, des bases de données, enrichis par la veille et les rencontres.

Répétons-le: c?est la rencontre entre les artistes, scientifiques de toutes disciplines, et pédagogues qui fera l?originalité de la Cité des Géométries, sa force.

Par sa pratique, la Cité des géométries, riche de la diversité de ses acteurs, fécondera des idées neuves. Un savoir doit se transmettre: c?est un des roles de la Cité. En alliant conférences, spectacles, expositions, colloques, elle deviendra un Centre de production et de diffusion du savoir.

Si ce projet est d?abord un projet scientifique et technique, c?est aussi un projet pédagogique et artistique original, ouvert sur la région et son développement culturel.

Le mouvement Madi, fondé par Carmelo Arden Quin et qui s?intéresse ? l?abstraction géométrique, a joué un role essentiel dans l?émergence de la Cité des Géométries.

Un lieu permanent d?exposition présentera ce mouvement et d?autres artistes dont le travail s?appuie sur la géométrie.

La Cité des Géométries bénéficie des 135 ouvres léguées par Madi dans cette perspective.

De mani?re plus générale, sera effectué un travail sur la relation entre les arts et la géométrie.

Un pole de développement économique

Les activités de la Cité des géométries, de l?ingénierie ? la visualisation en passant par la veille, doivent fournir des possibilités d?autofinancement.

Cette dimension financi?re ne doit pas ?tre perdue de vue: sans elle, la Cité ne saurait constituer un projet réaliste de développement économique.

La visualisation scientifique sera un des enjeux majeurs de la Cité des Géométries. Car elle permet ? parfois ? aux médecins comme aux astronomes de comprendre. La Cité fera de Maubeuge l?un des centres européens d?enseignement des techniques de visualisation, prenant en compte formation initiale et continue. L?Association pour la création de la Cité des Géométries effectue d?ors et déja un travail de coordination et d?impulsion dans ce domaine.

Au cour de la région

Placée au coeur de l?Europe du Nord, proche de Lille et Valenciennes, et aussi de Bruxelles, de Li?ge, la Cité des Géométries sera, grâce aux technologies de l?information, ouverte sur le monde. Sa triple vocation scientifique, artistique et pédagogique s?inscrit dans la perspective d?un développement local et régional.

Dans ce cadre, elle tissera un réseau avec tous ceux que la géométrie concerne: enseignants, chercheurs, et étudiants, mais aussi toutes les entreprises, industrielles ou non.

La Cité des Géométries est dédiée ? la relation entre l?homme et le savoir. Elle vise ? instaurer et faire vivre un questionnement constant portant sur l?impact des nouvelles connaissances. La géométrie est une clef d?entrée lui permettant d?aborder tous les sujets. Autrement dit, la géométrie constitue ici un outil au service de la citoyenneté.

(MADI art periodical No6)